Question : En quelques mots, pouvez vous nous expliquer en quoi consiste votre activité :

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Réponse : Nxo conçoit et fourni des solutions automatisées pour traiter ou potabiliser de l’eau. Notre axe principal d’innovation est orienté vers l’assainissement collectif. Nous proposons une nouvelle stratégie de valorisation des eaux usées domestiques à travers l’emploi de bioréacteurs microalgues et bactéries qui réduisent de façon considérable les coûts d’exploitation d’une station d’épuration.
Nous avons identifié un problème majeur dans cette industrie lié à la surconsommation d’énergie dans des traitements conventionnels qui n’ont pas évolué depuis environ 100 ans. Notre approche impact non seulement les finances des collectivités territoriales, mais surtout la population car, nous, en tant que citoyens, payons le mètre cube d’eau potable et environs 40% de ce prix correspond à la dépense de l’assainissement des eaux usées.
Si nous utilisons des techniques plus rationnelles d’un point de vue énergétique, notre facture d’eau potable se verra allégée. Nous avons 10 ans d’expérience dans la conception de ces bioréacteurs.

—————-
Ok et plus en détail quel est “la journée type” de votre activité :

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponse : Une fois identifié la collectivité ou l’industriel qui souhaite mettre en place une unité de traitement d’eau ou remédiation, nous étudions son besoin particulier tout en incluant son environnement de travail, ses contraintes d’exploitation et nous proposons la solution la plus adéquate à son besoin. Nous cherchons à fournir une solution la plus autonome et la plus fiable possible pour l’exploitant.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest


Question : C’est un travail conséquent, ça demande un certain engagement non ?

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponse : Comme toute startup qui démarre, nous sommes dans l’obligation de faire nos preuves dans le très court terme. Donc c’est loin d’être un travail de 35 heures par semaine. La bonne nouvelle est que quand on est passionné par ce que l’on fait, ce n’est plus un travail.


Question : Dans quelle région travailler vous ? 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponse : Le siège social de l’entreprise se trouve à Cournonsec (34). On opère dans tous les coins de l’hexagone (là où les gens ou les industriels ont besoin d’eau), nos principaux partenaires sont localisés dans la Région Occitanie.


Question : C’est un travail conséquent, ça demande un certain engagement non ?

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponses : Comme toute startup qui démarre, nous sommes dans l’obligation de faire nos preuves dans le très court terme. Donc c’est loin d’être un travail de 35 heures par semaine. La bonne nouvelle est que quand on est passionné par ce que l’on fait, ce n’est plus un travail.


Question : Qu’est qui vous a poussé a avoir cette activité ? Comment êtes vous devenu spécialisé dans votre secteur ? 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponse : Comment devient-on ingénieur en traitement des eaux? Quand j’avais 23 ans, j’ai décidé de poursuivre ma formation en France, j’avais déjà un diplôme d’ingénieur au Pérou mais avant de démarrer mon parcours professionnel (même si j’avais déjà quelques expériences professionnels courtes), je voulais connaitre et découvrir par moi-même la technologie européenne.
J’ai intégré une startup pendant 4 ans dont j’étais le premier salarié. C’était une excellente expérience en tant qu’ingénieur et technicien, j’ai aussi découvert les étapes critiques dans la création et gestion d’une startup. Je crois que c’est là que je me suis intéressé au monde de l’entreprenariat et après avoir lu plusieurs livres sur l’éducation financière des entreprises.


Question : quel sont selon vous les qualités requises pour pratiquer votre activité ,

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Réponse : Ce qui est sûr c’est que si l’on souhaite donner le mieux de nous dans notre activité, peu importe laquelle, on part d’abord d’une passion, car c’est seulement elle qui nous fera persévérer quand certaines portes se ferment. Dans mon cas, c’est le génie des procédés, l’hydraulique et l’automatisation.


Merci pour ces info, comment fait-on pour vous contacter ? 

Avec plaisir, je reste à votre disposition.

Pour me joindre c’est facile et en plus vous avez le choix:

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest