Considéré come le plus grand plan d’eau de la région Occitanie, l’Etant de Thau s’étend sur 7500 hectares. Ainsi, avec une profondeur moyenne de 5 mètres, son endroit le plus profond mesure 32 mètres. L’Etang de Thau a un volume des eaux de 340 millions m3.

 

Quels sont les cours d’eau qui aliment l’Etang ?

Les eaux de pluies et de ruissellement constituent les premières eaux qui alimentent l’Etang. Il y a aussi le canal du Midi qui débouche sur l’Etang. De même, il y a les eaux de sources sous-marine de la Vise situées au large de Balaruc-les-Bains. En plus, les eaux situées dans les graus de Pisse-Saumes, au niveau de la Quinzaine à Marseillan-Plage et dans les canaux de Sète encore appelées eaux de la Méditerranée complètent la liste des eaux qui l’alimentent.

 

Le tourisme sur l’Etang

L’Etang de Thau étant un endroit à forte présence de touristes, le doit à ses nombreux sites touristiques dont son Musée à Bouzigues, son espace Brassens à Sète, son Musée parc des dinosaures à Mèze et son Musée International des Arts Modernes ou MIAM. Par ailleurs, il y a son lieu de tourisme thermal dans la commune de Balaruc-les-Bains qui accueille plus de 60 000 touristes. Sa biodiversité avec plusieurs espèces animales dont les Aigrette Garzette et sa riche faune marine avec les poissons, les algues, les méduses et les hippocampes constituent des choses à découvrir. Ses ports de plaisance et ses ports de pêche et de conchyliculture aussi permettent de mener plusieurs activités.

 

Les activités sur l’Etang

Plusieurs activités vous permettront en même temps de faire vos découvertes sur l’Etang. Ainsi, avec plus de 1600 bateaux, vous pouvez naviguez le long de l’Etang tout en admirant ses paysages et l’ensemble de sa faune et de sa flore marine. La navigation y est bien réglementée car elle n’est autorisée qu’avec les bateaux fluviaux sur le chenal fluvial de l’Etang. Ainsi, les bateaux de transport de passagers y sont interdits, de même, la vitesse doit être inférieure à 5 nœuds à proximité de la côte et à 25 nœuds sur la majeure partie de l’Etang. La pratique d’activités sportives tractées est interdite, à l’exception de la durée réglementée où il est autorisé de pratiquer le ski nautique avec un seul bateau dans un endroit déterminé. L’aquaculture aussi est une activité très prisée sur l’Etang. Elle est gérée par le service des Affaires maritimes. Ainsi, on y produit des huitres et des moules avec  plus de 600 établissements employant plus de 2000 personnes. Cependant, l’aquaculture est souvent handicapée par la pollution des eaux qui peut entrainer un arrêt de la commercialisation des huitres et des moules pour une durée bien déterminée.


[agm_map id= »36501″]