Le musée du bonbon Haribo inauguré en 1996 à Uzés a fêté l’an passé ses 20 ans et ne manque pas toujours pas d’idée lorsqu’il s’agit de faire plaisir aux petits. Une visite de ce musée fait découvrir les célèbres confiseries de la marque , les procédés de fabrication ainsi que l’histoire de l’entreprise Haribo. Une belle manière de redécouvrir les sucreries de notre enfance !

A la découverte des friandises Haribo

Le musée offre à ses visiteurs la chance de découvrir les bonbons qui ont fait l’histoire de Haribo. Bien évidemment vous croyez certainement tous les connaitre. Mais méfiez vous il y en a beaucoup et tous les gouter vous donnerez  à coup sûr une sérieuse indigestion et une tête vraiment bizarroïde.

Parmi les Haribo qui ont fait leur preuve, il est possible de citer le fameux petit dragibus décliné en toutes les couleurs. Sauf en Suède où le noir a été retiré pour des raisons de discrimination raciale! Incroyablement vrai. Le Dragibus soft, une boule de saveur celui là ! Et en vrac, nous évoquons la fraise Tagada, la langue pik, les shroumpfs, le pasta pasta,le rouleau de réglisse et sans exhaustivité le Happy cola en forme de bouteille.

L’enceinte du musée rassemble toute la collection de 1920 à aujourd’hui.  Même la Pléiade ne peut rivaliser. Des informations ne manquent pas de prévenir le consommateur que Haribo n’utilise que des matières premières pour cuisiner ses bonbons gélifiés et que les recettes n’ont pas changé depuis leur invention.

Haribo une entreprise familiale

Hans Friegel d’origine allemande est le fondateur de la marque Haribo en 1920. Le nom Haribo tient en partie du succès de cette bonbonnière la plus célèbre au monde.

Le nom Haribo est formé autour de la ville d’origine et du nom de son créateur comme un acronyme de HAns RIegel Bonn.Les deux premières lettres constituant donc le mot Haribo. Les début de l’entreprise  sont toutefois difficiles et la livraison des marchandises se fait à vélo.

L’idée qui va propulser  l’entreprise est la fabrication des bonbons en formes de figurine d’animale. Alors que tous les autres confiseurs de l’époque continuent de fabriquer des friandises de forme géométrique, Hans propose des bonbons amusants. Le succès est immédiat et rapidement Haribo se fait connaitre grâce à la pub. Aujourd’hui le slogan « Haribo c’est beau la vie pour les grands et les petits » est célèbre dans tous les pays depuis sa création en 1950.

Informations pratiques

Le musée Du bonbon  se trouve dans la localité de Uzès dans le gard (30) à une vingtaine de kilomètre de Montpellier.Pour y accéder, il faut longer la D981.Un parking accueille les visiteurs.

Le tarifs d’entrée du musée du bonbon est de 5 euros pour les enfants et de 7 euros pour les adultes.